PlayArkFrance
PlayArkFrancePlayArkFrance

PlayARK-France Serveurs

283 Survivants connectés Nous Rejoindre
  • cathel96
  • romzbeul
  • Neder Baker
  • Gaert
  • Dayy
  • Cefyl
  • Cul-Cul
  • MrDragon
  • Fenrir
  • patachoux54
  • [EN] Alama
  • Rubs
  • [B&G] MLS-geek
  • Syon
  • SyNey_y
  • Creazy
  • Nad
  • Djan
  • Magaret Zelle
  • IMT-Mutsu
  • NpKK7_
  • jhon r
  • Mowgli
  • pec87
  • Bentrix Duncan Ramirez
  • norick18
  • Mrclique
  • Beerus_Sama
  • eragwon
  • boris28fr
  • Pyroller
  • 大螺母 // ARRIX //
  • Amentia
  • ZEBULON
  • Elkane
  • GhØst
  • MrSnowing
  • Voleek
  • Nyarlos
  • haigow (scot crol)
  • Daten
  • Erako
  • Fouflet
  • ZOoM
  • Metalbrioche999
  • HashQyu
  • Chri$ / Yolo
  • Séléniä
  • Kesos07
  • _Klauross
  • CrazyPit
  • MrDark
  • Tortilla
  • ıll DreeX llı
  • Codex_Krom
  • sohellokitty
  • 🎓 LastGon
  • Drakym
  • Zyrow Namek
  • goku92
  • Tinaxs
  • mouraie
  • La Grande Olya IVème du Nom
  • Duc Atreide
  • John Doe
  • spartacusmall
  • AIRHIK (AIRWICK)
  • Jilano
  • Galaté (Eithnin)
  • Stereo
  • sukuru san
  • Schnoutre
  • mehdi
  • Mateo_64160
  • CMDR ÐamsSøunet [EC]
  • Thebenbig
  • Koala
  • Damnor
  • Anubis
  • coollba
  • Moowolf
  • 🎮 Khentyimenty 🕹
  • Stephane Z
  • lanfey
  • Tendawen
  • Olfiran
  • haze69
  • Osiris.uZe
  • FlorentF
  • hawaks
  • adrien89
  • Stevensen 🏀
  • Goku
  • Danntime
  • IonixTv
  • Lumïère
  • Grubleen
  • Rackshasa
  • Valquiri
  • Faradel
  • ×‼♫♥NyuNyu×‼♫♥
  • legion
  • ROZΣ
  • cartonux
  • Speedy
  • Fatal Phenix 🏆86
  • stephfr
  • Dess
  • Faiceka
  • Lili
  • Avery
  • MaYa
  • Juste moi
  • Mr C-E
  • Hagen
  • Kanoob
  • SPGFR_NGaminG_FR
  • youky
  • Ryroy
  • Dolgarek le nain fou
  • DarkCracotte
  • kibsou
  • AkumaSangloZ
  • ๖̶̶̶ζ͜͡Λ ๓ i r а l-๓ а ϵ І
  • Tvulcain
  • Titanoss
  • Pendragon
  • Brontoman
  • talkus
  • 1RandomSunBro
  • HEIDRICH
  • Syn
  • ♪♬♩ ♭♪ KowΛl JΛck ♪♭♩ ♬♪
  • Amos
  • CoinCanapéOfficiel (Gyûro)
  • Aяуѕ
  • [RB]Exodus Delgarïan
  • Simba
  • Crive45
  • Neothom
  • La_Tanière
  • Lucy - Last Diclonius
  • Tassin
  • Affreu_Jojo[ModisWatus]
  • Fôltox
  • Fartul
  • dias68
  • Drummond Edward [Ukafa]
  • Jadrice (jaja)
  • Antonio
  • Draco
  • Gitano
  • Le Faucheurdu666
  • chokapik_Tv
  • Striky 😈
  • Binocle
  • First-tOoxiic-TV
  • Mr.Linkium
  • ShawnIchi
  • Kornosa
  • Marwane
  • jerico31
  • Xenodin
  • delwhite
  • A.D
  • Tryles
  • Unnamed77
  • Di_Do
  • Fiston
  • Stormir [Gregorio Abatucci]
  • Ella (Drealrane)
  • [PnTyG] CrAzY
  • illi
  • The-Fox-Fury-77 [Fox77]
  • Neos
  • Bishop13
  • Khal Vados
  • Darack ⚔
  • 79Sylvanere
  • TPT21 🌏
  • Artemis
  • ZEDUS
  • Pilo
  • KuriGohan
  • 🎶pins🎶ピ ン ス
  • Expct.L
  • Lordafka
  • k8v
  • CMDR Al2x
  • GroubhaK
  • Strivise Tokass
  • -서윤_나카모토-
  • Roro
  • Rodagador
  • Icara
  • Xciimo
  • Zigzag (Marcus)
  • lioco
  • Xeikos
  • Rafikï
  • Cynouille
  • Nozomi
  • ☢㊍TapirCheval㊍☢
  • Ghostaunt
  • Leny Bar
  • Theor60
  • 𝒁𝒂𝒑𝒑
  • Keracles
  • Scyllae
  • therox
  • HaircoiF
  • didialt68
  • stiki67
  • Yuna Karbo
  • Redworld_MiZu
  • Roxo
  • Christophe
  • Cronos
  • 𝓛𝓾𝓰𝓲𝓪𝓹𝓼𝔂
  • cookie-yoo
  • Nuke
  • LaLa Belle
  • f a l k i
  • AlchouxGamer
  • C'est Jimmy!
  • NoNameMouse
  • ManiaPvP
  • jordan hez
  • Yiuna/Hitsu
  • *̡͌l̡* DoDoW
  • Xpériolidas
  • Natsuny
  • Chacat
  • Cheesou
  • Enix Cook 🇫🇷
  • Arghail29
  • [EN] Azralito
  • Wawann
  • BenCraft99
  • Sarah Kerriganz
  • Despe
  • Galzra87
  • Ferris/Ryner
  • kayena6
  • Slay
  • Molly La Papuch
  • Cocofraise
  • Tfarcraw
  • fronctar
  • Arneast
  • Sacoube [LG Crew]
  • Powbow
  • John013
  • KoyokoCebas
  • Fallustic
  • La mere Noir
  • Esko
  • NEXT
  • Jewish
  • Zodrik
  • Sayvil
  • Syneyh
  • Gwarius
  • Asspirine
  • Cheatah
  • yoko ᴰᵉᵃᵈ ⁱⁿˢⁱᵈᵉ
  • whistiti
  • Canaxie
  • Arizona
  • Niino
  • Kanan-Kiz (souh)
  • Papat
  • Kurt
  • Nvidia67
  • Frosairn
  • VI
  • Elfudgeo
  • bijoo🐙
  • BurnX
  • Moinaut
  • M1Ck
  • dyoxx64
  • james91350

Ark Reporter : Une Semaine sur les Serveurs Officiels…

Ark Reporter : Une Semaine sur les Serveurs Officiels…

Chers Arkeurs et Arkeuses, je vous salue,

Il y a un peu plus d’une semaine, les développeurs d’Ark : Survival Evolved lançaient la version définitive du jeu et par la même occasion les nouveaux serveurs officiels.

À cette occasion, j’ai rejoint une tribu qu’une quarantaine de personnes exerçant sur les « officiels » depuis le commencement du jeu. Je propose de partager avec vous cette expérience particulière…

Le récit d’une semaine sur officiel

Je suis 123…

Je me rappelle de ma vie d’autrefois quand j’étais Azabelle Lazarus. Je vivais paisiblement avec mes « mates » sur une colline non loin des volcans abritant la faille des wyvernes du monde de Ragnarok. Il faut l’avouer : la vie était douce. Les ressources abondaient et les animaux se domestiquaient avec une grande facilité.

Mais il y a quelques temps, tout a changé. Je me suis engagée avec quelques-uns de mes camarades auprès d’une tribu préparant l’arrivée des nouveaux serveurs officiels d’ARK. La communauté comptant environ une quarantaine de joueurs mais elle a forgé des alliances avec d’autres tribus européennes.

Quelques jours avant le lancement des officiels, nous sommes briefés. Pour entrer dans la communauté, nous devons effacer toute trace de notre ancienne identité sur steam car nos éventuels ennemis pourraient remonter jusqu’à nous lors de nos expéditions en dehors de notre serveur et nous attaquer. Méthodiquement, j’enregistre donc des séries de chiffres sur mon compte steam « 123 », « 1234 », « 12345 » jusqu’à faire disparaître mes anciens pseudonymes. Adieu Prisca Darkane ! Adieu Chimère ! Adieu Azabelle Lazarus ! Je réponds maintenant, comme tous mes frères d’armes, au patronyme de 123…

La discrétion pour une tribu de notre taille est vitale. Notre communauté compte un nombre respectable de membres mais il n’est rien comparée aux « méga-tribes » qui peuvent regrouper plus de 200 joueurs sous leur bannière ! Elles occupent généralement à elles seules un certain nombre de serveurs et ont sous leur coupe plusieurs autres gérés par des tribus alliées. Vous comprendrez alors chers lecteurs que je préfère taire le nom de mon clan et du serveur que nous occupons. Je ne sais pas qui pourrait lire ces lignes…

Le jour J, la course folle


Nous avons reçu nos derrières instructions quelques heures avant l’horaire prévu pour le lancement officiel des nouveaux serveurs du jeu. Nous devons tous nous retrouver sur une colline non loin du lieu de spawns. Notre objectif : ramassez un maximum de notes d’explorateurs afin d’augmenter rapidement nos points d’expérience et de bloquer les engrammes d’importance.

À vingt minutes du départ, dans le canal vocal du Discord, c’est l’effervescence. Les gars sont remontés à bloc. Je partage leur enthousiasme même si je suis un peu préoccupée. C’est mon baptême du feu. J’ai l’impression d’être une reporter de guerre embarquée dans un avion cargo avec une unité de soldats parachutistes attendant nerveusement le feu vert pour effectuer leur saut pour rejoindre l’objectif ! Enfin… dans une moindre mesure… À cinq minutes du lancement, notre leader donne ses dernières recommandations : il choisira un serveur parmi la liste et nous devrons nous dépêcher de le rejoindre avant qu’il ne soit complet. Nous sommes tous prêts, la main sur la souris, l’index tremblant au dessus du bouton gauche. Il est enfin 14 heure ! Et pas de serveurs… Nous attendons… une heure… Je rafraichis régulièrement la liste des serveurs. J’ai dans l’espoir qu’ils soient mis en ligne rapidement… Deux heures… Je discute et plaisante avec les membres de la tribu. Certains se connaissent depuis longtemps, d’autres sont des bleus de l’officiel comme moi… Deux heures et trente minutes… Je suis sur ma partie locale, je découvre avec intérêt la fin du jeu… Trois heures… J’ai commencé mon article sur les révélations de l’Arche. C’est toujours ça de fait… Quatre heures… L’un des nôtres donne l’alerte. Les serveurs NA (nord américain) sont enfin en ligne ! puis vient le tour des serveurs asiatiques et enfin, bien plus tard, des européens.

Notre leader choisit un serveur. Nous prions pour que une méga-tribu russe ou allemand n’est pas la même idée que nous. Je rejoins le serveur et par miracle je parviens à passer. Certains de mes mates n’ont pas eu cette chance. Ils sont restés bloqués au portail du serveur déjà complet! Pas le temps de pleurer leur perte, je crée mon personnage et je m’éveille sur une plage. Je dois rejoindre la colline. Je cours, je saute, je cueille des baies au passage, j’échappe à une meute de dilophosaures, je contourne un raptor alpha. Je grimpe la bute jusqu’à au sommet et… je ne trouve personne. On m’informe que je me suis trompée de direction. Le temps d’un facepalm en maudissant mon mauvais sens de l’orientation, je fais demi-tour, et après une rencontre mortelle avec un carnosaure de passage je finis par retrouver un des mes camarades sur la côte. Nous faisons un bout de chemin ensemble et nous finissons par rejoindre le reste du groupe. J’entame avec eux une course folle pour récupérer un maximum de notes d’explorateurs.

Imaginez une quarantaine d’individus s’ébattant à moitié nus à travers les forêts, les marais et les plaines. C’est une expérience particulière. Nous nous armons avec des arcs et des flèches pour nous défendre contre la faune et les autres joueurs. Malheureusement nous perdons une partie du groupe après le passage d’un thérizinosaure furieux. Pour ma part, c’est une déconnexion fortuite qui me sera fatale. Un joueur d’une autre tribu en à profiter pour m’occire dans mon sommeil… Ainsi je renonce à la course et décide de rejoindre l’emplacement choisi pour bâtir notre première base.

L’Installation


Lorsque je parviens enfin à rejoindre notre base au pied d’un volcan, je constate qu’elle est déjà bien avancée. Elle est encore en bois mais mes camarades entreprennent déjà d’en remplacer les structures par de la pierre. Le besoin de matière première est important. Pas le temps de niaiser, j’attrape une pioche et une hache en métal et je casse tous les roches et les arbres à ma portée.

Dans les bois, je croise un des mes compagnons en train d’apprivoiser nos deux premiers dinosaures de « farm » : des tricératops. Leur niveau n’est pas très élevé et en observant la lente progression du « taming », je me rends compte à quel point nous sommes privilégiés sur les serveurs privés. Sur officiel, le moindre dinosaure se mérite.

Nous installons la base jusque tard dans la nuit et quand je décide d’aller me coucher vers 4 heure du matin, certains d’autre nous sont partis pour faire une nuit blanche…

Quand je me connecte le lendemain, j’apprends que la construction de la base s’est terminée durant la nuit, et que, parallèlement à cette installation, d’autres joueurs ont commencé à récolter du métal pour bâtir une base plus importante ailleurs. Les groupes se sont formés pour répondre aux différents besoins de la tribu. Je rejoins les chasseurs. Tricératops, brontosaures, parasaures et même tyrannosaures, nous abattons tout ce qui nous tombe sous la main car nous avons besoin de peau et viande en qualité.

C’est une expérience extraordinaire d’être dans une tribu comptant autant de personnes ayant une telle connaissance du jeu. À chaque fois que je me connecte, il y a quelque chose de nouveau à découvrir que se soit un dinosaure fraichement acquis ou une structure mise en place. Quand je vois la vitesse avec laquelle nous progressons, je peine à imaginer la rapidité de développement des méga-tribes !

La Revendication du Serveur


Deux jours à peine après notre arrivée, nous débutons la construction de notre première base entièrement en métal. Elle accueillera l’essentielle de notre frappe industrielle que se soit la conception des armes et des munitions, la production des oeufs pour les kibbles ou l’élevage des animaux.

Alors que nous sommes concentrés sur cette tache, d’autres tribus d’une dizaine de membres tentent de s’installer sur le serveur et de le revendiquer comme leur. Certaines d’entre elles annoncent qu’elles sont les alliées, voire les émissaires de méga-tribes tels que les BLDX ou les Spartans. J’apprends que c’est une pratique courante sur les serveurs et qu’il s’agit la plupart du temps de coup de bluff cependant notre leader nous rappelle qu’il ne faut écarter aucune possibilité. Il n’est pas impossible que ces individus connaissent des membres des grosses tribus alphas.

Quoiqu’il en soit, nous ne pouvons pas laisser une autre tribu se développer à nos dépends. Appliquant la loi de Talion, dès le premier signe d’agression, la réponse ne se fait pas attendre : les membres des tribus concurrentes sont capturés et leur base détruite.

Une Escarmouche et Une Cuisante Défaite


Notre monde offre quantité de ressources mais certaines d’entre elles sont absentes et nous obligent de faire des expéditions sur d’autres cartes.

Quelques-uns d’entre nous partent donc construire des avant-postes à l’extérieur. Pour plus de discrétion, ils voyagent sous le nom d’une autre tribu et apprivoisent également la plupart des animaux sur place car l’inventaire de ces derniers contient le nom de leur serveur d’origine. Une information dangereuse.

J’apprends après une absence d’une journée qu’une des expéditions a tourné au drame pour certains de nos mates. Ils ont été attaqués par une tribu de quatre membres alors qu’ils tentaient de monter un avant-poste. Un sentiment de vengeance monte dans la communauté et une contre-attaque est organisée pour le lendemain.

Nous sommes un peu moins d’une dizaine à partir avec quelques armes et armures pour chacun d’entre nous. Nous embarquons également plusieurs pains de C4. La stratégie est très simple : fondre sur la position des ennemis et faire exploser leur base encore en pierre et faiblement défendue. Nous sommes confiants, nous avons la force du nombre et l’avantage de l’effet de surprise. Cela ne devrait pas prendre plus d’une grosse demi-heure, m’informe l’un de mes mates. Ce ne sont que des « Bob » – des novices – affirme un autre…

Cette bataille, cependant, aurait pu être un conte illustrant la morale suivante : « Il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires… »

Au départ, tout se passe pourtant pour le mieux et alors que je pars avec la deuxième vague des attaquants, j’apprends que l’attaque surprise à portée ses fruits. Dans quelques instants la base sera ouverte et les ennemis en cage. J’hésite même avec l’un des mes camarades à partir mais je finis par rejoindre un obélisque.

Les premiers combats rapprochés sont à notre avantage et mes compagnons enchainent les « kills » mais rapidement nous nous rendons compte que quelque chose ne tourne pas rond. De quatre joueurs pratiquement nus et faiblement armés nous nous retrouvons face à cinq puis six puis sept hommes armés de fusils de précisions et de lance flammes. Bientôt, ils sont une dizaine contre nous. Certains d’entre eux ont même atteint le niveau maximum du jeu. Ils encerclent notre base de raid et commencent à nous tirer comme des lapins. Les quelques ptéranodons, apprivoisés sur d’autres serveurs que le nôtre, que nous avons amenés sont pratiquement tous massacrés.

En cœur de la débandade, l’un des volants ennemis abattu par nos tourelles s’écrase non loin de ma position. Je lis son origine et en informe certains de mes camarades. Il s’agit de l’emplacement d’une méga-tribu ! Nous devons nous rendre à l’évidence, il nous faut battre en retraite. Notre dernier ptéranodon vivant nous permet d’extraire notre matériel le plus précieux. Notre base est finalement détruite et nous réapparaissons, nus, à différents endroits de la carte pour fuir. Je rejoins aussi rapidement que possible une balise pour rejoindre notre serveur…

Un Taming sous tension


Une défaite est une triste chose mais nous devons aller de l’avant. Une nouvelle expédition s’organise pour aller apprivoiser quelques animaux sur un autre serveur. Cette pratique étant de loin ma préférée, je fais partie du voyage. À peine arrivés, un événement bouscule nos plans : nous découvrons un superbe giganotosaurus. Nous voulons le capturer mais nous sommes en terrain découvert. D’autres joueurs pourraient tenter du gâcher l’apprivoisement de l’animal pour nous empêcher de l’acquérir. Nous entreprenons d’attirer le monstre vers une faille où nous pourrons mieux le protéger des convoitises.

Bilan de l’expédition :
Nombre de morts par gigano : 16.
Ennemis tués et/ou endormis : 7 (dont 2 par mes soins 🙂 )
Flèches tirées : 1245
Narcotiques consommés : 1223

Et giganotosaure endormi : 1 (yeah !)

Quand je laisse mes camarades, deux québécois et un insomniaque, surveiller la bête, il est déjà cinq heures du matin. Je ne tiens plus debout. Ce fut une drôle de semaine…

Retour sur cette Expérience

Avec tout ce que j’ai vécu dernièrement, je peine à croire qu’il s’est passé une seule semaine depuis que j’ai rejoins la tribu!

J’ai commencé le pvp sur Ark: Survival Evolved, il y a un peu moins de deux mois après plus de 2000 heures de jeu sur des serveurs privés essentiellement tournés vers le RP ou encore parfois le PVE

Il va de soi que je suis une novice dans ce domaine et que j’ai encore beaucoup à apprendre. Mais au delà des différentes techniques de farm et des stratégies de raid, il y a un autre aspect qui me fascine au sein des officiels : sa communauté.

Certes, nous ne sommes pas au Pays de Candy : les mentalités au sein du jeu sont souvent cruelles voire sournoises. Les plus petits sont les proies des plus gros ou en deviennent les esclaves. Bref ce n’est pas un jeu qui fait appel à la charité ou à l’altruisme de chacun.

Cependant, malgré ses travers, cette communauté reste fascinante. Les méga-tribes, telles des superpuissances règnent en maître sur le jeu. Elles forgent la géo-politique au sein des différents serveurs et luttent entre elles pour la suprématie. Elles sont à la fois craintes et admirées. Les tribus alphas moyennes œuvrent, quant à elles, dans une certaine clandestinité, par la ruse plutôt que que par la force. Elles fondent entre elles des alliances pour grandir et se faire une place au sein de la communauté.

J’ai vécu une semaine dans cet univers palpitant et malgré le manque de sommeil, je comprends l’attachement réelle de beaucoup de joueurs pour ce jeu – une affection qui peut, par ailleurs, rapidement se transformer en fanatisme si on ne prend pas garde…

Si vous voulez rejoindre les serveurs officiels et si vous avez l’occasion d’entrer dans une tribu de moyen effectif, n’hésitez pas ! Pour les tribus de quelques joueurs ou les personnes solitaires, la survie sera un véritable challenge mais si vous êtes malin et discret vous pourrez peut-être tirer votre épingle du jeu… et survivre à l’arche !

À bientôt sur Ark !

"Ce qui ne me tue pas, augmente mon XP..."

Un commentaire sur “Ark Reporter : Une Semaine sur les Serveurs Officiels…
  1. Rodagador dit :

    Excellent récit, je suis fasciné par la maîtrise du verbe et j’ai eu l’impression d’être moi-même l’explorateur. S’ils mettaient ce genre de reportage sur la jaquette, je pense que les joueurs seraient d’autant plus nombreux et enjoués 😉

Laisser un commentaire